U porcu nustrale : le cochon corse

Depuis janvier 2006, la race porcine corse est reconnue de façon officielle. Le porc corse (porcu nustrale) se caractérise par sa robe sombre, ses oreilles à la fois longues et tombantes, et son groin en pointe.

Sur le point de disparaître à la fin des années soixante le porc corse est entrain de regagner la confiance des éleveurs qui l’avaient délaissé au profit des porcs du continent plus rentable. Un label AOC est sur le point de donner à la charcuterie corse ses lettres de noblesse.

Le porc corse (porcu nustrale), comme des cochons de l'Europe médiévale, s’élève en semi-liberté. Il a besoin de temps et d’espace. Au cours de son élevage l’étape la plus importance se situe dans les deux derniers mois qui précèdent son abattage.

Durant cette période et afin de développer son caractère et ses qualités organoleptiques le porc corse se nourrit exclusivement de glands et de châtaignes.

C'est ce mode d’élevage extensif et cette alimentation naturelle qui donne à la charcuterie corse son caractère unique