Casgiu casanu : la brebis corse

La brebis corse fait partie, comme la brebis sarde, de la famille des races jarreuses méditerranéennes.

Son origine est très ancienne. Elle a été façonnée au cours des siècles par des conditions de climat et d'élevage pastoral très spécifiques.

Elle est, dans l'actualité, essentiellement localisée à la Corse. Toutefois, quelques éleveurs l'ont également «adoptée» en France continentale du fait de ses aptitudes à exploiter des «ressources pastorales».

La race corse compte 100 000 brebis traites. Dans les systèmes d'élevage traditionnels, qui s'appuient sur une offre fourragère très saisonnée, la production moyenne à la traite avoisine les 100 litres par brebis. Cependant, dans les élevages où l'alimentation est plus soutenue, elle atteint facilement 140 à 150 litres, voire plus. Les meilleures laitières au CLO se situant à 360 litres.

Bien que la brebis corse ait une production plus modeste que celle des races spécialisées (Lacaune, Sarde), c'est une très bonne laitière compte tenu de son petit format (35 kg en moyenne). Cette moindre production est, en partie, compensée par un lait très riche (de l'ordre de 132 g/l de MSU). C'est une brebis rustique, bonne marcheuse (qualité importante pour l'utilisation des zones de parcours et de transhumance), très facile à traire (100 brebis à l'heure). 

Peu prolifique (115 %), elle est, par contre, très fertile comme en témoignent les résultats de fertilité sur IA obtenus en 1997 (67 %).

Ref. agroparistech.fr